Impressions de jeu

Actuellement en phase de « core bêta test », Gods and Heroes attise la curiosité. Alors que plus de joueurs devraient pouvoir arpenter les abords de Rome d'ici quelques semaines, Perpetual a organisé une démonstration de son MMO.

Après un bref récapitulatif des bases de Gods and Heroes, plongeant le joueur au coeur de la mythologie de la Rome antique, Jeff Cork de Game Informer livre ses impressions et revient sur les originalités et premières phases du MMORPG.

On le sait, Gods and Heroes se distingue de la concurrence par son « système d'acolytes ». Chaque personnage, peu importe sa classe, pourra recruter une série de combattants aux capacités propres (à choisir parmi 128 profils de combattants différents, tous dotés d'un nom, de compétences et d'une histoire personnelle). Et tout comme le personnage principal, l'apparence des acolytes pourra être modifiée via un jeu de couleurs afin de faciliter leur identification quand plusieurs joueurs (ayant chacun jusqu'à huit acolytes à leur service) combattront ensemble...

Dans la peau d'un gladiateur largement personnalisé (« jusqu'à l'age du personnage ») et créé pour la démonstration, Jeff Cork indique avoir sélectionné la divinité de son avatar, lui accordant quelques bonus. Il opte pour Jupiter.
Sur l'île où le joueur débute son aventure, le personnage est prisonnier des Telchines, des créatures maléfiques ayant perdu leur lutte contre les dieux de Rome, au même titre que les titans... Très vite, quelques quêtes simples permettent de se familiariser avec l'interface. Puis, les choses deviennent plus intéressantes lorsqu'il faut trouver le soutien de son dieu dans le temple de Jupiter et affronter les Telchines...

Après cette entrée en matière, la démonstration organisée par Perpetual Entertainment nous conduit au coeur de diverses instances et au commande de plusieurs acolytes face à moult créatures mythologiques (minotaures, cyclopes et autres hommes loups). Aux commandes d'un prêtre pour l'occasion, il apparaît que le soigneur peut contrôler la santé de ses alliés à tout moment et assurer pleinement son rôle de soutien.
Précisons que selon l'éditeur, aucune instance ne devrait nécessiter plus de trois heures pour être explorée en totalité. Se voulant accessibles, en moyenne, les zones instanciées devraient pouvoir être visitées en une heure et demie.
Et si Gods and Heroes ne proposera ni artisanat, ni PvP à son lancement (pour être ajoutés ultérieurement), entre 1500 et 2000 « scénarios de quêtes » (c'est-à-dire une série de quêtes s'inscrivant dans une même histoire) seront disponibles lors de la sortie du jeu.

A noter également que d'éventuelles extensions sont d'ores et déjà envisagées. Elles pourraient s'inspirer de l'Egypte Antique, dont la culture et le panthéon sont particulièrement riches.

Enfin, en complément de l'article, le site Game Informer propose de longues vidéos (en basse résolution) de l'exploration de l'instance « Smugglers' Cave ».

Source : http://www.gameinformer.com/News/Story/200706/N07.0608.1036.03765.htm

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Gods and Heroes ?

91 aiment, 31 pas.
Note moyenne : (122 évaluations | 5 critiques)
5,4 / 10 - Moyen